La Stratégie pour les PME

La Stratégie des PME est une des clés du succès

La Stratégie des PME est une des clés du succès

Une réflexion a été lancée par Xavier Bartholomé (@barthox) sur son blog à propos de la stratégie dans les (T)PMEs. Dès que l’on parle de stratégie cela fait tout de suite écho dans ma petite tête et encore plus si cela concerne les PME.

Confusion entre stratégie et plan stratégique

La nécessité d’avoir une stratégie pour PME est évidente pour moi. Le tout réside dans la définition de la stratégie. En effet, cette question est levée par le fait que l’on a tendance à confondre stratégie et plan stratégique (ces fameux plans que réalisent les grandes entreprises pour démontrer comment ils vont mettre en oeuvre leur stratégie et qui fait très peur aux dirigeants de PME). Mais comme l’explique cet excellent article en anglais « The Big Lie of Strategic Planning« , un plan stratégique ne constitue pas une stratégie, mais représente uniquement la matérialisation des choix et parfois des paris qui ont été pris.

Xavier l’a bien exprimé, la stratégie c’est une série de décisions qui sont prises de manière à atteindre un résultat. C’est très proche de la définition dans la théorie des jeux où on détermine une stratégie de manière à pouvoir gagner. Ces décisions sont donc prises a priori et cela implique donc que l’on a évalué différentes options au préalable.

Si on se réfère à la définition de Porter la stratégie d’entreprise sont les choix (d’allocation de ressource) qui permettent à une entreprise d’obtenir un avantage concurrentiel durable.

Selon Porter, il existe trois stratégies principales pour obtenir cet avantage concurrentiel:

  1. La Réduction des Coûts
  2. La Différenciation
  3. La Niche

La stratégie revient donc tout simplement à faire UN choix parmi ces trois options. C’est presque aussi simple que ça. Sauf que ce choix aura une implication sur l’entreprise et donc sur sa capacité à assumer.

Les PME coincées par le risque de se tromper

Pour revenir à la réflexion de Xavier, je ne pense pas qu’une PME fasse nécessairement ce genre de choix même de manière implicite. Je dirais qu’en général, les PME sont typiquement coincées au milieu (« stuck in the middle » en anglais).

L’objectif est souvent clair, mais c’est plutôt la manière d’y arriver qui l’est beaucoup moins dans une PME. Un choix aussi fort, c’est prendre un risque considérable et la PME ne peut pas toujours se le permettre. On entre alors effectivement dans un mode réactif et c’est grâce à sa flexibilité que la PME arrive à subsister. Cependant, elle pourrait faire tellement plus en combinant sa capacité à s’adapter et en prenant des décisions osées.

Un des grands problèmes de la stratégie des PME est le manque de littérature et de références en la matière qui pourraient aider les dirigeants. La plupart du temps les livres, articles ou sites qui en parlent se contentent de simplifier les concepts stratégiques pour les PME en supposant qu’une PME est plus basique/simple qu’une grande entreprise. On se retrouve avec des concepts mal expliqués, dénués de sens et perdant de leur efficacité.

La même chose, mais différemment

Les problématiques des PME ne sont pas plus simples, elles sont différentes. Par exemple les PME ont parfois une zone de chalandise plus restreinte que les grandes entreprises et par conséquent un environnement concurrentiel plus réduit. Ou au contraire elles peuvent avoir une zone de chalandise aussi importante mais avec moins de moyens.

D’autant plus que les grandes entreprises entrent de plus en plus en concurrence directe avec les PME. Les PME doivent donc jouer sur le même terrain et avec les mêmes outils.

L’essentiel en stratégie est de comprendre la raison qui nous a fait prendre ces décisions et d’être le plus cohérent possible. Car si j’ai retenu une chose de mes cours de stratégie, c’est qu’il est impossible de deviner à 100% la recette gagnante à l’avance. Mais qu’il est important d’avoir une recette de manière à s’assurer que tout le monde aille dans le même sens. Ceci est valable pour les grands comme pour les petits.

Donc je dis OUI à la stratégie des PME !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *